Accordez-moi, Seigneur, ce vin qui est aussi nécessaire que votre précieux sang. Ce vin, sans quoi, tout ici bas est laid et maussade, ce vin qui rend la vie acceptable, et tolérables les foutus contemporains que vous m'avez données.
Léon Bloy

Ce blog se base sur les travaux de Joseph Bollery. Nous tenons à remercier tout particulièrement Emile Van Balberghe qui nous apporte très souvent de très nombreuses précisions et de très précieuses informations.

La Femme Pauvre - Edition illustrée par Charles Bisson - 1926

La Femme Pauvre
Paris, Charles Bisson, 1926.  [Paris, imprimé par Louis Kaldor, 1926]



Description :
Volume in-4 en feuilles.
XXII-390pp. Couverture rempliée. Etui cartonné, pièce de titre.

Tirage unique à 115 exemplaires sur papier d'Arches, tous signés par l'illustrateur, à 1500 francs, prix porté à 2000 francs à la mise en vente.

Source :
Laquerrière et Bollery, Biblio-iconographie de Léon Bloy (18)




Remarques :
  • Cet article ne s'intéresse qu'à cette édition illustrée. L'article sur le livre est ici.
  • Bollery prend le parti de décrire "Paris, imprimé par Louis Kaldor, 1926", ici le choix a été de mettre Charles Bisson en premier comme la page de titre porte la mention "chez Charles Bisson"
  • Ce livre, s'il n'est pas le seul à être illustré (il y a Sueur de Sang qui a 3 dessins de De Groux), est le seul livre illustré de Léon Bloy.
  • L'édition fut faite sous les auspices de Gabriel Thomas (1854-1932), riche financier, amateur d'art.
  • La souscription fut faite à la Galerie Druet, 20 rue Royale à Paris, qui vendit ensuite les exemplaires non souscrits. Charles Bisson exposait ses œuvres dans cette galerie. 
  • L'étui étant assez fragile, il est souvent abîmé voire absent.
  • Le prospectus nous apprend qu'il existe 10 suites sur chine (état intermédiaire)


Exemplaires remarquables :

  • comte René Philipon : n°24. Lettre de Léon Bloy, lettre (à Philipon) et aquarelle originale de Charles Bisson, prospectus annonçant la mise en vente. Plein maroquin lilas, reliure de Yseux (vendu aux enchères le 17 décembre 2014)
  • Gabriel Thomas : n°99. Resté en feuilles sous étui. (vendu aux enchères le 12 février 2014)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire