Accordez-moi, Seigneur, ce vin qui est aussi nécessaire que votre précieux sang. Ce vin, sans quoi, tout ici bas est laid et maussade, ce vin qui rend la vie acceptable, et tolérables les foutus contemporains que vous m'avez données.
Léon Bloy

Joseph Bollery (1890-1967)

Joseph Bollery (1890-1967)
Né en Saône-et-Loire, étudiant à l'Ecole Normale, Bollery découvrit Bloy en 1909 par la lecture des Pages Choisies (1906). Après la seconde guerre mondiale, il s'établit à La Rochelle, ville qui acheta, à sa mort, sa collection.
Certains le considèrent comme quasiment possédé par Léon Bloy, tant son écriture ressemble à celle de son maître.

Signature de Bollery sur une dédicace


On doit à Bollery de nombreuses publications sur Bloy et de Bloy:
  • Un grand écrivain français méconnu (1924 - 2nd édition en 1929)
  • Cahiers Léon Bloy (1924-1939)
  • Biblio-iconographie de Léon Bloy (1935)
  • Le Pal, n°5, paru 50 ans après la date prévue (1935) et tiré à 100 exemplaires
  • Léon Bloy - Essai de biographie (3 tomes - 1947-1949-1954)

Les manuscrits du fonds Bollery ont fait l'objet d'un catalogue sommaire en 1981. Outre la collection bloyenne, il y a de nombreuses choses autour de Villiers de L'Isle Adam. Faute d'avoir tout pu acheter, Bollery avait recopié des centaines de documents et lettres qui y sont conservées.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire