Accordez-moi, Seigneur, ce vin qui est aussi nécessaire que votre précieux sang. Ce vin, sans quoi, tout ici bas est laid et maussade, ce vin qui rend la vie acceptable, et tolérables les foutus contemporains que vous m'avez données.
Léon Bloy

Ce blog se base sur les travaux de Joseph Bollery. Nous tenons à remercier tout particulièrement Emile Van Balberghe qui nous apporte très souvent de très nombreuses précisions et de très précieuses informations.

Poèmes en prose

Poèmes en prose
Paris, Editions de la Grille, sd (1928)


Description :
Volume In-16
99 pp. Portrait en frontispice par M. L'Hoir. Fac-simile d'une prière autographe à la Vierge, datée du 16 octobre 1901.
Couverture blanche rempliée, imprimée en noir et bleu (titre)
Tirage : 10 exemplaires sur Japon impérial à 75 francs, 30 exemplaires sur Hollande Pannekoeck à 30 francs et 460 sur vélin de Rives à 10 francs, numérotés dans cet ordre de 1 à 500. En outre, 10 hors-commerce sur divers papier, numérotés de I à X.

Source :
Laquerrière et Bollery, Biblio-iconographie de Léon Bloy (54)

Sujet :
Cet ouvrage est en réalité formé d'extraits de 4 livres :
  • Lamentation de l'Epée (Léon Bloy devant les cochons)
  • Les douze filles d'Eugène Grasset (Quatre ans de captivité)
  • La Vigne abandonnée et Le Cortège de la Fiancée (Le Mendiant Ingrat)
  • Epithalame (La Femme pauvre)

Rééditions :
  • Charlieu, La Bartavelle, 1991
  • Part commune, 2009.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire